23/07/18

 

Pour ce 5e round du championnat de France d’enduro, le moto club de Moirans en Montagne nous avait concocté une superbe épreuve, exigeante et avec de magnifiques spéciales. Ajoutez à cela une météo menaçante ou une fois de plus le week end aurait pu tourner au déluge, mais finalement non, et cette pluie de la nuit de vendredi soir s’étant arrêtée au petit avant le premier départ de la journée à rendu le terrain glissant lors du premier tour et parfait pour le reste de la journée !

Coté course, malgrés tous les ingredients et une vitesse du diable, Mathias lâche de précieux points face à son principal adversaire pour le championnat….

Mathias :

Je ne peux pas cacher que le mot qui me vient à l’esprit suite à ce week end c’est la deception !

Nous nous sommes une nouvelle fois battu comme des chiffonier avec Loic tout au long du week end.

Samedi nous avons tous les deux roulé très vit, mais il a été meilleur, je termine donc second

Dimanche j’avais vraiment à coeur de remporter cette journée car si je finissais à nouveau second, Loic prendrait un avantage certain sur ses chances de titre en fin de saison….  Il commence par remporter les 3 premières SP de la journée. Lors du second j’arrive à inverser la tendance avec brio en remportant les 3 autres SP et prendre une avance de 8 secondes. Alors que j’étais en pleine forme avec une motivation et une confiance gonflées à bloc, c’est la que les choses se gâtent… Lors de la 1er SP du troisième tour, dès le premier freinage, j’ai un des deux tube de fourche qui me lâche ! Oui vous ne rêver pas, chose qui arrivent jamais… C’était vraiment compliqué de piloter dans ces conditions, avec forcément une grosse appréhension . Je parviens malgré tout à limiter les dégâts car Loic ne me reprends que les 8 secondes que j’avais d’avance. La tension était à son comble, nous arrivons maintenant à 2 SP de la fin de course dans la même seconde ! Dans cette même SP le tour d’avant j’avais excessivement bien roulé en la remportant, honnêtement nous mettions la barre très haut avec Loic en terme de vitesse, comme jamais. je savais que j’avais donc une carte à jouer sur celle-ci. Mais à trop vouloir bien faire, je tombe bêtement dans le pierrier… Malgré le fait que je me doutais bien que je venais de perdre la journée à ce moment la, mais je ne lâche rien, pousse comme un malade jusqu’au bout de la SP, pour finalement malgré la chute améliorer mon chrono du tour d’avant qui était le meilleur temps de cette SP au scratch sur le week end !!! Mais c’était sans compter sur Loic qui évidement fait un chrono de folie, en me mettant 5 secondes, ce qui représente moins que lee temps que j’ai perdu lors de ma chute… Il remporte dans la foulée la dernière SP de et donc par la même occasion la victoire du jour… « 

 

 

 

Vous l’aurez compris, Mathias à très mal vécu cette défaite, car il en connait les conséquences: il arrivera à la finale avec un léger désavantage mathématique. Maintenant rien n’est perdu car si il remporte les deux journées, il remportera le titre !

Ce sera donc une finale sous haute tension qui va se dérouler à Brioude pour le clap de fin de cette saison d’enduro France 2018

 

Mais je peux vous dire que Mathias à le couteaux entre les dents, il à fait énormément d’effort pour en arriver la en créant sa structure, et ce titre serait le plus beau des cadeaux qu’il puisse s’offrir à lui même ainsi qu’à ses partenaires qui lui ont fait confiance.