12/09/2016

C’est sous un grand soleil que s’est déroulé la finale du championnat du Monde d’Enduro 2016 à Cahors, et c’est tant mieux ! Le club avait réalisé une organisation parfaite, et les spectateurs sont venus nombreux !

L’ensemble de tous ces paramètres à motivé Mathias….  Car en effet, il nous à réalisé un superbe week-end, et décroche sur le fil, au terme de la toute dernière journée de course de ce championnat, le titre de    VICE-CHAMPION DU MONDE ENDURO GP !

Mathias Bellino :

 » Après une saison animée de hauts et de bats, j’étais extrêmement motivé à l’idée de la terminer en beauté ici en France devant mon public !

 Vendredi soir, j’ai à nouveau remporté la super test, mais vraiment sur le fil: pour seulement 1 centième de seconde  face à un Loïc Larrieu très déterminé ! 

 

Le lendemain, je commence la journée en remportant 4 spéciales sur 5. Par la suite il m’a fallu contenir mes adversaires jusqu’au bout pour finalement remporter cette journée !  Grâce à cette belle victoire, je remonte à seulement 1 petit point de mes deux prédécesseurs au classement général de l’enduroGP…

C’était vraiment un feeling génial que de partager cette Marseillaise ici en France devant un public à 100% !!!

Dimanche, évidement j’avais un peu plus de pression car ayant quelque chose à jouer, mais je voulais aussi à nouveau donner mon max pour essayer de gagner !  Je me suis retrouvé en bataille pour la victoire au scratch durant toute la journée, mais malheureusement je chute assez fort dans la dernière extreme, mettant fin à toutes mes chances de podium.

Il me fallait maintenant me reconcentrer sur l’objectif principal: finir à minima une place devant Eero Remes et Steve Holcombe. Mais avec cette chute, Steve est revenu à 5 petites secondes derrière moi ! Il nous restaient encore deux spéciales à disputer… J’ai réussi à gérer la pression suite à mon erreur, et termine finalement la journée en 5e position, devant Steve et Eero …

Quel soulagement !

Hier matin je me trouvais encore en 4e position au classement EnduroGP , mais à l’issue de cette journée je fais le  » Hold up » et prends la 2e position du championnat !


Après une saison en dents de scie, l’ayant commencé aux avants postes, avant de rétrograder à la 5e position en milieu de saison, pour finalement remonter à la place de « runner up » lors de la toute dernière journée de course, je ne peux qu’être satisfait….

 

Encore un énorme merci à mon team, mon mécanicien Ludo, Eric Bernard et tous les gens qui me soutiennent, sans vous je n’en serais pas là ! «