04 Octobre 2015

C’est fait ! A l’issue d’une superbe saison, et devant son public ici en France à Réquista, Mathias devient notre nouveau Champion du Monde E3 !

bellino-freenduro-8556

 

Micro !

Mathias Bellino : «   Ce titre est vraiment un soulagement ! Evidement j’avais une certaine pression pour cette finale, mais elle était positive ! J’étais motivé à l’idée de jouer la course de ma vie devant le public Français !

Le weekend a bien commencé puisque je remporte à nouveau au scratch la super test du vendredi, c’était un bon moment partagé avec le public !  Samedi, la pluie était annoncée. Ce sont des conditions que je n’aime pas trop. J’ai pris la tête de la journée dès les premières spéciales mais avec l’arrivée de la pluie, j’ai commis quelques erreurs. Phillips a pris pas mal d’avance et j’ai préféré assurer la deuxième place, qui était synonyme de titre. Dimanche, il n’a pas plu et les spéciales étaient superbes. Je me suis fait plaisir, j’ai bien roulé et j’ai gagné la journée.  

J’ai commencé la saison avec un victoire au Chili après 8 mois sans compétition et un changement de moto par rapport à la saison précédente, ce qui était déjà un grand moment, et je la finis à nouveau sur une victoire et avec le titre à la clef, c’est vraiment super. Cette course restera un moment extraordinaire de ma carrière, évidement pour ce titre, mais aussi car j’ai pu le partager devant le public Français qui à été formidable tout au long du week end, mais aussi avec mes amis et ma famille qui sont venus me soutenir…                

Merci à tous !!! « 

 

 IMG_0058

 

Après deux saisons de galère depuis son titre de Champion du Monde Junior, ou il a enchainé les déceptions avec de nombreuses blessures (Ligamentoplastie au poignet gauche, majeur de la main droite coupé, infection de celui-ci 2 mois plus tard, arthroscopie genou droit, autres tendinites et ligaments croisés rompus), il est revenu cette saison en force et l’a prouvé à tout le monde en décrochant ce titre mondial, qui est son premier en catégorie Elite. Et on lui souhaite que ce ne soit pas le dernier !