À l’issue de la tournée Espagne/Portugal qui faisait office d’ouverture du EWC 2014, avec deux podiums et deux journées moyennes (6 et 5), Mathias se retrouve actuellement à la 4ième place au provisoire du championnat du monde.

Voici son analyse:

Mathias Bellino : « En Espagne je commence par gagner la Super Test ! Je finis ensuite 3ième le samedi. J’étais satisfait car un podium est toujours satisfaisant à ce niveau de la compétition !  Le dimanche j’avais un peu moins de rythme et ça se paie cash: je termine 6ème.

Mais la meilleure nouvelle du week-end est mon poignet droit, car en arrivant là bas cela faisait 3 semaines que je n’avais pas roulé pour cause d’un problème de tendon suite à ma tendinite contractée durant la saison de SUPER-ENDURO. J’avais de gros doutes quant à ma capacité à pouvoir finir mes journées.. Ce fut donc un gros soulagement de voir que tous les efforts faits pour guérir ont payé, et à temps !!!

 Podium

Au Portugal il n’y avait pas eu de super test. J’ai bien commencé la journée samedi puisque j’étais en tête à la fin du premier tour. Dans l’extrême suivante, le pilote devant moi s’est bloqué dans l’unique trace et en voulant passer à côté, je n’ai pas pu monter et j’ai perdu 30 secondes. J’étais vraiment en colère, et je suis revenu fort en fin de course pour accrocher le podium dans la dernière spéciale !

Dimanche, j’ai un peu payé mes efforts de la veille et je manquais de vitesse dans la ligne. Je termine 5ème.

 

Avec mes blessures et la saison indoor sur la 350cc durant l’hiver dernier, je manque encore de roulage sur la « grosse » 501cc ! Aussi cette saison il y a un gros niveau en E3, mais je suis néanmoins au contact des meilleurs. En revanche je ne suis pas dans mes objectifs personnels. La saison est encore longue et je compte bien monter crescendo  !

Je tiens aussi à remercier Yann mon mécanicien ainsi que l’ensemble du team BEL-RAY HUSQVARNA FACTORY RACING avec qui c’est un plaisir de partager les courses. »