Avec 5 podiums consécutifs depuis le Portugal (2-2/2-3/2) et malgré son début de saison gâché par le manque de chance et les blessures, Mathias se rattrape en faisant forte impression et se positionne comme le seul pilote E3 capable « d’inquiéter » la machine Nambotin de temps en temps !
Il revient sur le déroulement de la tournée Roumanie/Grèce.

Mathias Bellino :

« Je suis arrivé en Roumanie avec un peu d’inquiétude par rapport à mon doigt suite à l’intervention chirurgicale ayant eu lieu pour le désinfecter 2 semaines plus tôt, car je peux vous dire qu’en Roumanie, il vaut mieux ne pas avoir besoin des services hospitaliers !! Mais finalement, je n’ai eu aucun problème des deux semaines avec celui-ci.
En 2011, lors de ma premiére saison en enduro nous avions déjà fait étape en Roumanie à Buzau, et les spéciales se trouvaient au même endroit ! J’en ai gardé un bon souvenir car ce fut ma toute première victoire en mondial junior mais aussi ma première victoire de journée comptant pour l’Extrem Award !
Et cette édition fut à nouveau un week end plus que réussi ici à Buzau avec deux seconde place le samedi comme le dimanche ! Et je remporte en prime ma seconde victoire (depuis que je suis en enduro) de l’Extrem Award de la journée du dimanche devant Salvini et Meo !!!

En Grèce, je commence bien le week end en remportant la Super-test du vendredi soir en E3.
En revanche, je tombe le lendemain dès le début de la spéciale 1, et évidement sur mon poignet. Je perds une dizaine de secondes avec la roue avant ainsi que les pontets vriés et une visière de cassé ! Par la suite, je me suis battu toute la journée dans un mouchoir de poche avec Joakim Ljunggren tout en essayant de revenir sur Fabien Planet très consistant et qui a super bien roulé ! J’échoue à 4 petites secondes… Sans la chute, j’aurais du finir second, mais cela fait partie de la course. Content malgrés tout d’être une nouvelle fois sur le podium (100% Français).
Mon poignet m’a fait souffrir toute la journée, et le soir il était trés douloureux..
Le lendemain, après des étirements/massages etc ainsi qu’une bonne nuit de repos,il me faisait moins souffrir, heureusement. Tout allait pour le mieux jusqu’à l’entame du 4iéme tour. Mise à part 2 petites chutes, j’étais second avec 22 secondes d’avance sur Leok.

Lorsque, dans la dernière cross, je tombe bêtement à nouveau et en relevant ma moto, je me rend compte que j’ai cassé quelque chose et que mon embrayage ne fonctionne plus… J’ai cru que la journée s’arrêtait la pour moi !! Mais j’arrive à repartir, finis la spéciales tant bien que mal, et grace au boulot efficace des 4 mecaniciens au CH ( que je remercie beaucoup) je pointe à l’heure avec une moto comme neuve ! Après tout ça, je retombe encore dans la ligne, mais en poussant mes limites jusqu’à la fin de la dernière spéciale, je finis second malgré tout !! »
Mathias rentre donc satisfait de cette tournée, surtout qu’il est remonté à la 5ième place provisoire (malgré sa non participation aux deux premières courses du championnat) !
Maintenant place à la pause, les compétitions ne reprendrons que fin Aout, ce qui lui permettra de repasser sur la table d’opération rapidement afin de régler son problème de genoux (ménisque), de tirer un trait sur son problème de doigt et de faire progresser l’évolution de son poignet… Autant dire que l’été ne sera pas de tout repos une nouvelle fois !

 photo de couverture enduro21.com

Highlight GP Buzau (Roumanie) day 2: