Mathias Bellino :
« Le Trèfle est une course magnifique mais bien à part dans le milieu de l’enduro. J’y suis allé sans but précis, mais surtout en gardant pour objectif le mondial et donc de ne pas me blesser… Durant les deux premiers jours de course, sur des sols vierges et glissants, je n’étais pas à mon avantage et j’ai pris pas mal de retard sur la tête. Dimanche, sur le dur, j’ai beaucoup mieux roulé puisque je termine 5ème de la journée au scratch. Je termine le week end à la 14ème et 2ème junior à 2,5 secondes du vainqueur. »