C’est sous un soleil de plomb et des températures allant jusqu’à 37° que se déroula la seconde étape du championnat du monde en Argentine, avec une nature de sol qui alternait entre le fesh fesh et les cailloux. Une course qui restera comme l’une des plus dur physiquement pour l’ensemble des pilotes.
Mathias Bellino :

« Samedi, j’étais bien plus rapide que les autres juniors dans la cross, mais  je manquais de rythme dans la ligne et l’extreme. Aussi J’ai été gêné par un pilote E1 attardé dans la ligne du premier tour et je perds une dizaine de secondes. C’est rageant car je termine la journée second à 5 sec de Manzi.

Dimanche, j’étais un peu mieux dans la ligne et l’extreme… Mais Manzi me reprenait trop de temps dans ces 2 spéciales qui me posées encore des difficultés. Je ne pouvais pas aller le chercher aussi j’ai fait en sorte d’assurer de gros points en m’accrochant à la seconde place du podium. »

 

Mathias repart de cette campagne en Amérique Latine avec 18 points d’avance sur le second… l’objectif est atteint !