24/07/2017

 

Suite à sa blessure de début d’année, Mathias à raté toute la première partie de la saison avec un arrêt de 3 mois.

Nul besoin de preciser qu’avec un arrêt de la sorte, récupérer le niveau sur lequel on s’est arrêté dès la reprise n’est pas une évidence loin de là… Et évidement, faute de temps, lorsque Mathias à le feu vert des médecins pour remonter sur la moto, cela tombe pile au moment ou deux GP se suivent: Hongrie/Grèce.

Ils se rend donc en Hongrie avec seulement 2 roulages dans les jambes, simplement pour tester son épaule verifier que tout soit OK. Il prend donc ces deux courses comme des entrainements, sans prendre de risques inutiles, simplement dans le but d’honorer sa place auprès du team et de revenir à son niveau initial plus rapidement.

 

IMG_3609

Grosse pensée au GP de Hongrie pour notre ami et regretté Steven Lenoir qui nous a quitté suite à une terrible chute quelques jours auparavant…

 

 

Quelques semaines et quelques entrainements plus tard, arrive l’heure du GP du Portugal. Avec plus de temps pour se préparer,  Mathias espère bien commencer à titiller ses adversaires et accrocher le podium.

 

Mathias:

J’arrive à Castelo Branco dans de bien meilleures dispositions que les courses précédentes et pour cause, avec plus d’entrainement, de confiance et donc de motivation,

Je ne réalise pas la super test que j’espérais avec seulement un troisième temps scratch… Ce qui n’est pas si mal l’un dans l’autre !  Mais j’avais à coeur de la remporté, et un léger manque de « timing » sur la moto m’en aura empêché.

La journée du samedi aussi ne s’est déroulé que moyennement lors de cette épreuve exigeante mêlant grosses chaleurs et poussière avec de longues spéciales très rapides dans la « puff « …  Apres cette longue journée de course réalisant de bons chronos dont des scratchs dans l’extreme notamment, mais aussi quelques petites erreurs, je termine finalement à une mediocre 7e position. Evidement pas satisfait de ce résultat, c’est le couteaux entre les dents que je repars le lendemain.

Je commence cette seconde journée de course directement dans le bon rythme en me retrouvant aux avants postes dès la première spéciale de la journée. Je boucle le premier tour en 4e position mais au contact du leader à seulement quelques petites secondes. Sauf que j’étais déjà épuisé physiquement suite aux efforts de la veille et je savais que la journée allée être longue ! Lors de la seconde extreme de la journée, à mi course, je pointais désormais en 3e position ! Mais c’est aussi à ce moment la que tous mes espoirs de podium ce sont réduis à néant…

 

1

L’erreur de Mathias lors de la seconde SP extreme de la journée qui lui a couté le podium…

 

En effet, alors que j’affectionnais particulièrement cette spéciale très technique et piègeuse, je fais une erreur sur une marche ou je ne parviens pas à monter, et retombe dans des rochers plus bas… Cable et poignée de gaz abimé, je galère une nouvelle fois à monter cette difficulté par un autre endroit sans élan et je retombe à nouveau en bas.. Bref la grosse galère. Je sors finalement de la spéciale avec plus d’une minute de retard, la course au podium est fini pour moi… Malgré cela je m’efforce de finir la journée en parcourant le dernier tour et les 4 dernières spéciales, dans lesquelles je réalise à nouveau de bons chronos. Je termine à nouveau en 7e position.

Je suis évidement déçu des résultats sur le papier, extrêmement déçu de ne pas avoir pu accroché ce podium qui me tendait la main, mais je ne peux m’en prendre qu’à moi… En revanche, j’ai prouvé que ma vitesse était bel et bien de retour et c’est de bonne augure pour la suite !

 

unnamed