C’est à l’issue de la tournée nordique Suéde/Finlande que Mathias vient tout juste d’être titré champion du monde junior 2012 une épreuve avant la fin du championnat !

Mathias Bellino :

« En Suéde tout s’est bien passé pour moi car je remporte la Super test du vendredi au scratch ainsi que les 2 journées suivante en junior. Le weekend suivant en Finlande a bien commencé puisque j’ai refait le scratch de la super test vendredi.

Samedi, j’ai bien roulé malgré une ligne très relevée. Je gagne la journée avec plus de 40 secondes d’avance. Il a plu dans la nuit de samedi à dimanche et les spéciales étaient vraiment glissantes. J’ai fait le meilleur temps dans l’extrême mais dans la cross, je suis parti à la faute et j’ai pris de la banderole dans ma roues arrière. Je me suis arrêté pour essayer de l’enlever mais en vain.. La seule solution était de  » bourriner » en repartant à fond et essayer de sortir de la spéciale… Par chance, car normalement lorsque cela arrive ça bloque la roue et sans outils tu ne peux pas l’enlever, je suis arriver à sortir de la spéciale en perdant 40 secondes. J’ai bien cru que ma journée était finie et vu le titre repousser… Lors de la liason suivante je la retire completement à l’aide d’outils ainsi que les pilotes Alex Rockwell et Alexandre Queyreyre que je remercie. J’étais alors 14ème.
Dans le tour suivant, je suis remonté 6ème puis j’ai commencé à avoir mal au poignet du à une entorse contractée lors d’une chute quelques semaines auparavant. Lors du dernier tour je n’arrivais plus à serrer mon guidon et j’ai chuté plusieurs fois en liaison car je ne roulait qu’avec ma main droite. J’ai fini la course en serrant les dents mais je décroche mon premier titre.
Je voulais vraiment être titré à l’issue de cette épreuve, afin de pouvoir faire les ISDE qui se trouve avant la finale du mondial en France en octobre l’esprit tranquille..
C’est un très grand bonheur que je dédie à mes parents, à mon team et à tous ceux qui m’ont aidé toutes ces années.

Maintenant il me reste le championnat de France ainsi que les ISDE à suivre, j’espère arriver à reposer mon poignet afin de finir la saison dans de bonnes conditions. »

Mathias BELLINO Champion du monde